Porphyre n° 542 du 23/04/2018
 

S’informer

Actus

Christine Julien

Une fois n’est pas coutume, une conférence-débat sur le droit du travail, le 8 avril lors du salon Pharmagora Plus, a permis de comprendre l’intérêt des accords d’entreprise pour les officines dans le cadre de la réforme du code de travail.


« C’est la première fois qu’une loi travail prend en compte la problématique des PME et des TPE », a souligné Philippe Denry, président de la commission Relations sociales et formation professionnelle de la FSPF, principal syndicat de titulaires. Prud’hommes, indemnités de licenciement, lettre de rupture et CDD ont été analysés, mais ce sont surtout les accords d’entreprise qui ont mobilisé les échanges lors de la conférence « La réforme du code de travail : quel impact en pharmacie  » animée par Fabienne Rizos-Vignal, journaliste spécialisée.(1) « Quand bien même il n’existe pas dans l’entreprise de salariés syndiqués ou mandatés, vous pourrez négocier des accords, a introduit la journaliste. Toutefois, des domaines continueront à relever de la primauté de la branche, ce qui permettra de verrouiller un socle commun à toutes les entreprises de la branche ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !