Porphyre n° 542 du 23/04/2018
 

Exercer

Les mots pour…

Anne-Gaëlle Harlaut

Délivrer les génériques. Pour donner une nouvelle impulsion à l’adhésion à la substitution, consolidez les acquis, réorientez le message et levez les derniers blocages.


La confiance progresse Voilà près de vingt ans que le droit de substitution existe en France. Depuis 1999, les officinaux usent leur salive à le promouvoir, et les autorités mènent campagne très régulièrement… Pas en vain. Le taux de substitution a dépassé les 80 % et la confiance des Français dans les médicaments génériques progresse : 73 % acceptent d’y avoir recours quand ils sont malades et 51 % n’indiquent pas de préférence entre princeps et génériques.(1) Même les réserves des médecins s’estompent, avec 26 % de réticents en 2017, contre 39 % en 2016.(1) Le dialogue demeure l’élément clé de la confiance, il est même de plus en plus présent. En 2017, 83 % des pharmaciens ont fait état de discussions fréquentes avec leurs patients à propos des génériques, contre 76 % en 2016. Consolider les bons réflexes Vous êtes convaincu(e) ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Constatez-vous un impact du mouvement des Gilets jaunes sur votre activité économique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK