Porphyre n° 542 du 23/04/2018
 

Comprendre

Enquête

Thierry Pennable

Garder son emploi lorsque l’on est malade ou handicapé entraîne le travailleur dans un parcours où maladie et traitements se mêlent à des démarches administratives complexes. Des officinaux ont accepté de nous faire partager leur expérience.


« J’ai très mal vécu l’annonce de mon inaptitude au métier de préparatrice en pharmacie alors que je n’avais pas 40 ans. Une profession que j’aime depuis toujours et que j’ai commencée à l’âge de 16 ans », se souvient Fanny, préparatrice dans le Pas-de-Calais (62), atteinte de fibromyalgie. Avec l’allongement de la durée de vie au travail et l’essor de certaines pathologies, la question du maintien dans l’emploi de personnes avec un problème de santé se pose de plus en plus. Travailler avec un handicap est un parcours où « il faut avoir du tempérament et se battre », avertit Oriane Thiolière, pharmacienne adjointe, obligée de se déplacer en fauteuil roulant à cause d’une amyotrophie spinale. Maladie ou handicap ? L’expression « travailleur handicapé » reste associée à l’image du fauteuil roulant ou de la canne blanche, alors ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK