Porphyre n° 542 du 23/04/2018
 

Courrier


Je ne sais pas qui décide de nos formations mais il faudrait leur demander pourquoi celles-ci se basent encore sur un référentiel de 1997 qui ne colle plus vraiment au métier actuel. Quel est l’intérêt d’être en apprentissage durant deux ans, bien trop courts, si l’on arrive au comptoir déphasé ? À quand une révision de nos cursus, matières, durée de formation, etc. ? Et surtout une reconnaissance de niveau bac +2 ? Laurent, préparateur en Haute-Loire (43) Porphyre répond Les ministères décident et, malgré les nombreuses actions de la branche officine et des préparateurs hospitaliers, rien n’a bougé. Toutefois, certaines sources évoquent 2019 pour un nouveau diplôme. Croisons les doigts.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK