Porphyre n° 542 du 23/04/2018
 

L’INTERVIEW

Comprendre

Enquête

Nathalie Poyet, chargée de développement chez « Allô Alex », ligne téléphonique et plate-forme digitale visant à concilier maladie et travail.


Le cancer permet-il la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ? Oui, avec un diagnostic de cancer, la personne est éligible à la RQTH, même quand elle arrive à mener de front travail et traitements. Les obstacles dans le cas d’un cancer relèvent à la fois d’un manque d’information et d’une réticence vis-à-vis de l’« étiquette » handicapé. Alors que ce statut donne des droits et peut devenir très utile en fonction de l’évolution de la situation. Qu’en est-il du temps partiel thérapeutique ? La RQTH ne solutionne pas tout. Les absences liées aux contrôles posttraitements et à la surveillance de la maladie obligent généralement à poser des jours de congé ou des RTT.Pendant les temps de chimiothérapie, les personnes peuvent prendre un arrêt maladie, mais c’est plus compliqué par la suite. À la fin ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK