Porphyre n° 541 du 20/03/2018
 

S’INFORMER

Actus


L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande de diminuer la dose de charge dans la prise en charge précoce (jusqu’à 36 heures) des accès de crise de goutte.Elle préconise aux prescripteurs 1 à 2 mg plutôt que 3 mg de colchicine par jour, dans Rappel des règles de bon usage pour limiter les risques de surdosages graves en colchicine (juillet 2016).Dans l’ordonnance de la crise de goutte de notre n° 540, la dose de charge était de 3 mg le premier jour, une posologie possible mais plutôt réservée à la prise en charge tardive d’accès aigu. Dans tous les cas, c’est la dose à ne jamais dépasser. Merci à Évelyne, une lectrice, pour cette précision.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK