Porphyre n° 541 du 20/03/2018
 

Courrier


Comme sur vivre face aux officines qui ont pour religion le discount ? Certaines négocient de si gros volumes que nous ne pouvons pas suivre puisque nous achetons à des prix parfois supérieurs à ceux vendus par ces discounters du méd icament… Ne faudrait-il pas remettre un peu d’ordre ? V., préparateur, Vélizy (78) Porphyre répond En 2008, les industriels ont signé avec les syndicats de pharmaciens et l’Association française pour une automédication responsable (Afipa), un accord de bonnes pratiques de gestion des prix pour que ces derniers prennent en compte l’accessibilité pour tous, et la transparence des conditions commerciales, mais cela semble être un vœu pieux. Mieux vaut sans doute se battre sur le conseil…

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Mènerez-vous les futurs entretiens pharmaceutiques des patients sous anticancéreux oraux ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK