Porphyre n° 541 du 20/03/2018
 

Courrier


Dans notre officine, nous avons une clientèle très citadine qui consomme beaucoup de produits cosmétiques et c’est quelque chose que je souhaiterais développer. D’abord en me formant en dermo-cosmétique, mais également en proposant une expertise supplémentaire dans notre pharmacie. Dans ce domaine, que peut-on imaginer pour booster le développement des ventes ? Sylvie, préparatrice, Lille (59) Porphyre répond Louable et positive attitude ! L’expertise supplémentaire dépend de votre zone de chalandise (type de clients…), de vos affinités et/ou des envies du titulaire. Cosmétiques bio, animations sur « le prendre soin » de sa peau selon l’âge, la nutrition… piochez des idées dans Le Conseil dermo-cosmétique à l’officine de Laurence Laudreney-Grosjean, en vente sur notre site, rubrique Boutique.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !