Porphyre n° 541 du 20/03/2018
 

LICENCIEMENT

S’INFORMER

Actus

Thierry Pennable


Les organisations syndicales des salariés de l’officine ont demandé de meilleures indemnités de licenciement que celles prévues par les ordonnances dites « Macron » de septembre 2017. La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), syndicat de titulaires, leur a opposé une fin de non-recevoir, arguant que les décrets d’application des ordonnances les ont déjà revalorisées « pour les cinq premières années d’activité, tout en réduisant l’ancienneté nécessaire pour en bénéficier ». Les indemnités restent fixées à 1/4 de mois de salaire par année d’ancienneté pour les dix premières années, puis 1/3 à partir de la onzième.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK