Porphyre n° 540 du 22/02/2018
 

JOURNÉES CICATRISATIONS 2018

S’INFORMER

Actus

Caroline Bouhala

Bien gérer les plaies aiguës à l’officine. C’est ce qu’a expliqué Hugues Lefort, médecin chef des urgences de l’hôpital militaire de Metz, lors du forum pharmacie des journées Cicatrisations 2018 de la Société française et francophone des plaies et cicatrisations, à Paris.


Qui dit plaie, dit contamination que le corps va gérer, notamment grâce à l’aide du lavage « à l’eau du robinet, voire au sérum physiologique, et au savon », explique le Dr Lefort. En plus de l’action des tensioactifs, frotter permet la détersion. « Ce lavage réduit la part de non soi, comme les tissus nécrosés et les corps étrangers, de manière rapide et efficace. » L’urgentiste déconseille les gels « pour leur rémanence », mais recommande le savon de Marseille ou, mieux, d’Alep, « pour ses propriétés hydrophobes. Ainsi, le rinçage élimine le produit, sans même frotter. » Sylvie Palmier, infirmière spécialiste des plaies (Montpellier), prône, elle, les compresses tissées « pour leur effet de microdétersion. » Les antiseptiques, pas automatiques La plupart du temps, le lavage suffit. « Plus d’antiseptique de façon non raisonnée », insiste le Dr Lefort. « Demandez-vous si la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Envisagez-vous de développer une activité de télémédecine dans votre pharmacie ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK