Porphyre n° 540 du 22/02/2018
 

S’INFORMER

Décryptage

Anne-Gaëlle Harlaut

Des fabricants d’e-cigarettes au cannabidiol (CBD), improprement appelées joints électroniques, ont été condamnés par la justice en raison d’allégations santé mais pas à cause de la composition de leurs produits.


Que s’est-il passé ? Les créateurs de Kanavape, première société française à commercialiser une cigarette électronique au cannabidiol (CBD), en 2014, ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Marseille (13) le 9 janvier 2018 à dix-huit et quinze mois de prison avec sursis, 10 000 € d’amende et 5 000 € de dommages et intérêts à l’Ordre des pharmaciens. Qu’est-ce que le cannabidiol ? C’est l’un des nombreux cannabinoïdes de la plante Cannabis sativa, retrouvé dans la variété indica utilisée comme drogue et dans la variété sativa employée dans la confection textile. Au contraire du tetrahydrocannabinol (THC), considéré comme stupéfiant et présent en très faible concentration dans la variété sativa, le CBD n’a pas les mêmes propriétés psycho-actives et n’entraîne pas d’effet euphorisant. Est-ce lui dans le « joint électronique »? Pas d’amalgames ! Le joint électronique comporte un e-liquide à base de THC ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK