Porphyre n° 540 du 22/02/2018
 

Courrier


J’achète beaucoup de presse féminine, que je lis avec assiduité, et j’avoue être en rage quand je vois un grand magazine destiné aux femmes faire l’apologie de la pharmacie en ligne en disant qu’elle permet de rester chez soi, d’être sûr d’avoir le produit en stock, de l’avoir moins cher, etc. On n’est pas aidés ! Julie, préparatrice, Biarritz (64) Porphyre répond Nous vous comprenons. En même temps, ce n’est pas complètement faux et ce sont toujours des pharmacies…

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK