Porphyre n° 539 du 29/01/2018
 

S’informer

Décryptage

Anne-Gaëlle Harlaut

L’ANSM a confirmé l’asthénie, la séborrhée et l’anxiété comme effets indésirables potentiels des stérilets au lévonorgestrel, tels Mirena et Jaydess. D’autres restent à l’étude et l’information des patientes doit être renforcée.


Que sont Mirena et Jaydess ? Ce sont les deux dispositifs intra-utérins hormonaux (DIU) commercialisés en France comme contraceptifs et/ou utilisés dans le traitement des ménorragies fonctionnelles. À dosage différent, ils agissent en libérant un progestatif, le lévonorgestrel, durant trois ou cinq ans. Ils ont le statut de médicament. Pourquoi une enquête de pharmacovigilance ? Il y a eu un pic de signalements d’effets indésirables par les utilisatrices depuis mai 2017, essentiellement pour Mirena, plus largement prescrit. 2 714 cas, dont 1 789 rapportés comme graves, avec des conséquences sur la vie familiale, sociale ou professionnelle, ont été signalés entre le 15 mai et le 4 août 2017, contre 510 cas depuis sa commercialisation, il y a vingt ans. Pourquoi ce pic ? Dans le rapport d’expertise qui présente les premiers résultats suite à l’enquête de pharmacovigilance de l’Agence nationale de sécurité ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Avez-vous déjà réfléchi aux services que vous alliez faire payer ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK