Porphyre n° 539 du 29/01/2018
 

Savoir

La patho

Anne-Gaëlle Harlaut*, Nathalie Belin**

Le nombre de vaccins obligatoires du nourrisson est passé de trois à dix afin d’améliorer la couverture vaccinale trop faible de certains vaccins seulement recommandés, notamment lors de la deuxième année de vie. Cela permettrait de réduire, voire de faire disparaître, les maladies concernées, potentiellement mortelles.


Les maladiesDiphtérie• Les agents infectieux : Corynebacterium diphtheriae, Corynebacterium ulcerans, des bactéries de type bacilles sécrétant une toxine. • La maladie en bref : infection des voies respiratoires supérieures et parfois de la peau, contagieuse, pouvant conduire à des difficultés respiratoires, mais aussi à une myocardite ou à des paralysies motrices du fait de la diffusion de la toxine au niveau cardiaque et dans le système nerveux. • Symptômes : classiquement, angine à fausses membranes pouvant obstruer le larynx, fièvre, adénopathies. Autres localisations : diphtérie nasale (coryza), ulcérations cutanées. • Transmission : lors de contacts directs avec des malades, par voie aérienne ou par l’intermédiaire de plaies cutanées ; plus rarement par le biais d’objets souillés ou par contact avec des animaux pour C.ulcerans. • Épidémiologie : en France, maladie à déclaration obligatoire devenue exceptionnelle grâce à la vaccination, obligatoire pour les nourrissons. Depuis 1982 et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK