Porphyre n° 539 du 29/01/2018
 

Savoir

Le point sur…

Nathalie Belin

Indiqués dans le traitement symptomatique de la toux sèche, les antitussifs, des opiacés sur prescription, aux références disponibles en conseil, méritent toute votre attention pour sécuriser leur délivrance.


À action centraleOpiacés• Molécules : codéine, codéthyline (ou éthylmorphine), pholcodine, dextrométhorphane, noscapine avec prométhazine uniquement dans Tussisédal sur liste I. • Législation : sur prescription médicale, depuis 2011 pour la pholcodine, suite au risque de sensibilité croisée avec les curares (voir Dico +) exposant à des réactions anaphylactiques lors d’interventions chirurgicales, et depuis 2017 pour les autres molécules, en raison de mésusage des opiacés (Purple drank, voir Dico +). Mode d’action. Ils induisent une dépression du réflexe de la toux au niveau central, avec des particularités : → la codéine est une prodrogue métabolisée en morphine par le CYP 2D6. Certains patients, métaboliseurs rapides, sont à risque de pic plus précoce et plus élevé en morphine, d’où la possibilité d’effets indésirables, et notamment de dépression respiratoire. Ce risque concerne notamment les moins de 12 ans. À l’inverse, des métaboliseurs ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK