Porphyre n° 539 du 29/01/2018
 

Exercer

Les mots pour…

Anne-Gaëlle Harlaut

Demander une augmentation. Même justifié, un meilleur salaire reste difficile à revendiquer. Les arguments qui comptent, le bon moment, l’art de négocier, vous avez intérêt à bien vous préparer.


DédramatisezUne démarche difficile« Se vendre » et mettre en avant ses compétences est rarement inné. Question d’éducation, de modestie, mais aussi parce que ça oblige à l’autocritique, avec cette question : « Est-ce que mon travail vaut plus que mon salaire actuel ? » La démarche est envisagée comme un moment difficile, une confrontation, avec la crainte sous-jacente de paraître mercantile, d’un refus, voire d’un conflit.Légitime dans certains casLa relation qui unit un employeur à un salarié est un échange de compétences contre rémunération. L’augmentation n’est pas un droit ou un cadeau bienveillant, mais la reconnaissance de votre contribution. Elle n’est donc envisageable que si vous pensez réaliser une ou des tâches au-delà de votre cahier des charges. Une question à se poser : « Est-ce que j’ai contribué à l’entreprise au-delà de ce qu’on attendait de mes ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Etes-vous favorable à un assouplissement des règles concernant la publicité pour les officines ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK