Porphyre n° 539 du 29/01/2018
 

S’informer

Actus

Magali Clausener

À chaque nouvelle année, son lot de changements pour les officines. Bilan de médication avec la convention pharmaceutique, nouvelles marges sur les médicaments et règles d’installation, le point sur les innovations 2018.


Place à une nouvelle mission cette année pour les pharmaciens titulaires et adjoints ! Comme pour la vaccination, les préparateurs ne sont pas directement concernés. Son nom ? Le bilan de médication. Issu de l’avenant n°11 de la convention pharmaceutique signée en juillet 2017(1), il s’adresse aux personnes polymédiquées de plus de 65 ans en affection de longue durée (ALD) et à celles de plus de 75 ans. Ces deux populations sont les plus exposées à une situation de polypathologie, et donc de polymédication, selon l’Assurance maladie, qui estime à plus de 9 millions les patients concernés, dont 3,9 millions ont au moins cinq traitements chroniques prescrits. Un bilan en plusieurs étapes L’objectif du bilan de médication est d’évaluer l’observance et la tolérance du traitement, d’identifier les interactions médicamenteuses, de rappeler les conditions de ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !