Porphyre n° 531 du 27/03/2017
 

L’INTERVIEW

Comprendre

Enquête

Francis Liaigre, préparateur à la retraite a exercé à La Roche-sur-Foron (Haute-Savoie) de 1979 à 2016.


« Je suis parti à la retraite en juillet 2016, à l’âge de 60 ans. Les démarches se sont globalement bien passées, mais c’est un peu angoissant, car les organismes ne répondent pas rapidement. En fait, il faut faire sa demande de retraite ni trop tôt, ni trop tard, idéalement six mois avant son départ. L’instruction du dossier est longue, mais inutile d’envoyer sa demande avant, la caisse ne la traitera pas ! Du côté de mon employeur, tout s’est bien déroulé, sachant que vous avez deux mois de préavis avant votre départ de l’officine. J’aurais dû partir à l’âge de 62 ans, mais j’ai pu faire valoir une carrière longue, ayant commencé mon apprentissage en 1973. Pour cela, j’ai dû remplir un formulaire en fournissant de nombreux documents et l’adresser à ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK