Des ponts à construire - Porphyre n° 531 du 27/03/2017 - Revues
 
Porphyre n° 531 du 27/03/2017
 

Édito

Auteur(s) : Christine Julien

Une fois n’est pas coutume, Porphyre s’est rendu aux 38es Journées nationales de formation organisées par l’Association nationale des préparateurs en pharmacie hospitalière (ANPPH, lire p. 6). Myriam, Nicole, Franck, Sylvain, Hassiba, David et bien d’autres, qui travaillent dans des hôpitaux publics ou privés, ont le même centre d’intérêt que les officinaux : le patient. Sécuriser la dispensation et accompagner les malades leur tiennent à cœur. Qu’ils délivrent, éduquent ou fassent de la conciliation médicamenteuse, en chirurgie, médecine ou psychiatrie, ils ont aussi besoin de s’informer et de se former. Et de créer du lien avec l’extérieur car la prise en charge du patient ne s’arrête pas aux portes d’un établissement de santé, ni à celles d’une officine. « Maintenant, quand j’appelle, ils savent qui je suis », a rapporté une préparatrice hospitalière. Elle fait de la conciliation médicamenteuse (lire p. 8) et a besoin de savoir quels médicaments prend ce vieux monsieur hospitalisé. Et qui de mieux pour répondre que sa collègue de ville, qui lui prépare son ordonnance tous les mois ? Il y a des ponts à créer entre vous. Le débat est lancé. Porphyre est la revue de tous, et nombre d’entre vous, lecteurs, sont des PPH. En attendant de recevoir vos idées pour créer du lien, portez-vous bien !

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !