Porphyre n° 530 du 28/02/2017
 

Savoir

L’ordo

Nathalie Belin

Madame C., 55 ans, est sous propranolol et thiamazole (Thyrozol) depuis un mois suite au diagnostic d’une maladie de Basedow. L’endocrinologue ajoute ce jour de la lévothyroxine.


Ce que je dois savoirLégislationL’ordonnance ne pose pas de problème.Contexte C’est quoi ? L’ordonnance vise à prendre en charge des troubles thyroïdiens. Thyrozol, qui freine la synthèse des hormones thyroïdiennes, indique que la patiente souffre d’une hyperthyroïdie, ici d’une maladie de Basedow. Cette maladie auto-immune est plus fréquente chez les femmes (sept pour un homme) entre 40 et 60 ans. Elle est liée à la présence d’anticorps anti-récepteurs de TSH, qui miment les effets de cette dernière, entraînant une synthèse excessive d’hormones thyroïdiennes T3 et T4. Quels sont les signes cliniques ? La thyrotoxicose est l’ensemble des symptômes liés à l’hyperthyroïdie : perte de poids avec appétit conservé, fatigue, tachycardie, palpitations, essoufflement à l’effort, nervosité, troubles du sommeil, intolérance à la chaleur, avec sueurs, mains chaudes et moites, hausse de la fréquence des selles. La plupart des ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK