Le sport santé se prescrit comme un médicament ou presque… - Porphyre n° 529 du 31/01/2017 - Revues
 
Porphyre n° 529 du 31/01/2017
 
MALADIES CHRONIQUES

S’informer

Actus

Auteur(s) : Thierry Pennable

À partir du 1er mars, un médecin traitant pourra prescrire une activité physique adaptée (APA, voir encadré) à ses patients en affection de longue durée (ALD). Un décret(1) précise les modalités de ce concept inscrit dans la loi de modernisation de notre système de santé de janvier 2016. Avec l’accord du patient, le médecin lui prescrira une activité adaptée à ses capacités et au risque médical, dispensée par un kinésithérapeute, un ergothérapeute, un psychomotricien ou le titulaire d’un diplôme permettant d’animer une APA sauf en présence d’incapacités sévères. La prescription se fera sur un formulaire spécifique, et non sur ordonnance.

Pour les personnes fragilisées

« Il faut bien différencier la réhabilitation à l’effort pratiquée dans un établissement de santé et le concept de sport santé qui correspond à une activité physique maintenue au long de la vie et pratiquée dans l’espace urbain, les piscines, gymnases, pistes cyclables et autres », précise le Dr Alexandre Feltz, à l’initiative du dispositif « sport santé sur ordonnance » mis en place à Strasbourg (Bas-Rhin) fin 2012. Sont particulièrement visés maladies cardio-vasculaires, diabète, obésité, cancers en rémission ou BPCO, mais Strasbourg a ouvert l’APA aux patients VIH depuis décembre. « À terme, de tels dispositifs pourraient bénéficier à toute personne “fragile” ? » chez qui une activité physique améliore et préserve son état de santé et son autonomie.

Un accompagnement personnalisé

Également en charge des politiques santé à la mairie de Strasbourg, le médecin souligne le versant social : « Un dispositif structuré est nécessaire pour répondre aux inégalités sociales très importantes chez les malades chroniques qui ont besoin d’un accompagnement individualisé ». Le praticien doute d’une pratique qui se limiterait à une prescription à un patient orienté vers un lieu d’activités. Il plaide pour un binôme médecin traitant- éducateur sportif qui a fait ses preuves à Strasbourg : « Le médecin assure la prise en charge médicale du patient, lui explique l’intérêt de l’exercice physique pour sa santé et fait le lien avec l’éducateur sportif formé, qui adapte les activités aux capacités du patient ». Le binôme répond ainsi à l’objectif social du sport santé d’inscrire les malades dans la société. Surtout ceux qui ne seraient pas allés d’eux-mêmes faire du sport. « Les inégalités sociales induisent des inégalités face à l’activité physique », souligne le Dr Feltz.

Pas de financement prévu

En revanche, le décret est muet sur le financement de la mesure. Aujourd’hui, une quarantaine de communes se sont dotées de sport santé basé sur un investissement volontaire. À Strasbourg, la municipalité finance à plus de 60 % le dispositif, soutenue par l’Agence régionale de santé (17 %), le régime local d’Assurance maladie (8 %) et la Direction régionale de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale (4 %). Le dispositif, sur trois ans, est gratuit la première année pour le bénéficiaire, qui paye ensuite de 20 à 100 € selon son coefficient familial. « Le financement sera une deuxième étape », estime le Dr Feltz. Et d’attendre « une directive ministérielle pour engager plus avant les collectivités, les mutualités, et surtout la Sécurité sociale » pour favoriser l’accès des patients en difficulté au « sport médicament ».

(1) Décret n° 2016-1990 du 30 décembre 2016 relatif aux conditions de dispensation de l’activité physique adaptée prescrite par le médecin traitant à des patients atteints d’une affection de longue durée, Journal officiel du 31 décembre 2016.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !