Porphyre n° 529 du 31/01/2017
 

MALADIES CHRONIQUES

S’informer

Actus

Thierry Pennable


À partir du 1er mars, un médecin traitant pourra prescrire une activité physique adaptée (APA, voir encadré) à ses patients en affection de longue durée (ALD). Un décret(1) précise les modalités de ce concept inscrit dans la loi de modernisation de notre système de santé de janvier 2016. Avec l’accord du patient, le médecin lui prescrira une activité adaptée à ses capacités et au risque médical, dispensée par un kinésithérapeute, un ergothérapeute, un psychomotricien ou le titulaire d’un diplôme permettant d’animer une APA sauf en présence d’incapacités sévères. La prescription se fera sur un formulaire spécifique, et non sur ordonnance.Pour les personnes fragilisées « Il faut bien différencier la réhabilitation à l’effort pratiquée dans un établissement de santé et le concept de sport santé qui correspond à une activité physique maintenue au long ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Votre grossiste-répartiteur vous donne-t-il satisfaction ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK