Porphyre n° 529 du 31/01/2017
 

S’informer

Actus

Fabienne Rizos-Vignal


Lorsque moins de 25 salariés souhaitent déjeuner sur place de manière régulière à l’officine, le titulaire doit aménager un emplacement permettant de se restaurer dans de bonnes conditions d’hygiène et de sécurité. Depuis le 1er janvier, l’autorisation préalable de l’inspection du travail est remplacée par une simple déclaration.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !