Porphyre n° 522 du 26/04/2016
 

FIÈVRE INFANTILE

S’informer

Actus

C.B.


Officinaux et généralistes ne devraient pas prendre en charge une fièvre chez un enfant de moins de 3 mois « en raison du risque d’infection bactérienne sévère passée inaperçue à la maternité du fait de la longue durée d’incubation de certains germes », a insisté Vivien Veyrat, pharmacien et professeur à la faculté de pharmacie de Châtenay-Malabry (92). Après 3 mois, ce n’est qu’à partir de 38,5 °C qu’il peut être utile de donner un antipyrétique « pour améliorer le confort de l’enfant, et non pour réduire le risque de convulsions fébriles, surtout liées à la variation rapide de la température corporelle, mais également à une prédisposition individuelle. Aucune preuve que l’antipyrétique diminue leur apparition ». Aucune raison de traiter un enfant qui se porte bien malgré la fièvre, mais « au-delà de 40 °C, un avis ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Etes-vous favorable au mouvement de grève aux urgences qui sévit actuellement ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK