Porphyre n° 522 du 26/04/2016
 

S’informer

Actus


Pour être commercialisé et utilisé, un anti-moustique doit contenir des substances actives listées sur le site de l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA). D’où l’intérêt de la fiche pratique de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes(1) sur les huiles essentielles (HE) répulsives évaluées et autorisées dans les bracelets anti-moustiques : HE de menthe, de lavande, citronellal, extrait de margousier, géraniol, Lavandin oil (extrait de Lavandula hybrida), citriodiol, extrait de Chrysanthemum cinerariaefolium.(1) www.economie.gouv.fr/dgccrf/produits-anti-moustiques

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK