Bye-bye à la prise en charge de l’olmésartan - Porphyre n° 522 du 26/04/2016 - Revues
 
Porphyre n° 522 du 26/04/2016
 
EFFET INDÉSIRABLE

S’informer

Actus

Auteur(s) : Christine Julien

À partir du 1er juillet, les médicaments à base d’olmésartan(1) ne seront plus remboursés (Journal officiel du 3 avril 2016). À la différence des autres sartans anti-hypertenseurs inhibiteurs de l’angiotensine II, cette molécule entraîne des entéropathies, de façon très rare (< 1/10 000) mais grave. Diarrhée chronique, perte de poids, vomissements, voire déshydratation avec insuffisance rénale fonctionnelle et hypokaliémie, l’entéropathie peut survenir plusieurs mois ou années après le début de traitement, ce qui rend le diagnostic difficile et la prise en charge tardive. De plus, l’olmésartan n’a pas prouvé son action sur les événements cardio-vasculaires de type AVC ou infarctus. Les patients concernés doivent revoir le médecin pour changer soit de sartan, soit de classe d’antihypertenseur. Les autres sartans ne sont pas concernés par cet effet indésirable.

(1) Alteis, Alteis Duo, Axeler, Coolmetec, Olmetec, Sevikar.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !