Porphyre n° 520 du 26/02/2016
 

L’INTERVIEW

Comprendre

Enquête

Calogero Sanfilippo, préparateur à Rive-de-Gier (Loire)


« En entrant à la pharmacie comme préparateur, j’ai renoncé à mon survêtement et j’ai accepté d’enfiler jean et blouse. Cela m’a coûté ! C’était renoncer à certaines de mes libertés, à mon style, aux vêtements dans lesquels je me sens moi-même, afin de répondre à des obligations qui n’avaient pas de sens à mes yeux. Désormais, je vois les choses différemment, mon jean et ma blouse font désormais partie de ma panoplie de préparateur. Je les enfile le matin en endossant mon rôle de professionnel. Cette panoplie est comme une armure. Elle instaure la distance nécessaire entre mon moi intime et le client. Elle me rappelle à l’ordre quand je suis tenté d’émettre des opinions personnelles, ou sur le point de trop m’impliquer émotionnellement… Ma panoplie joue ainsi les radars et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous
Enquête flash

Pensez-vous que la dispensation de chimiothérapies orales requiert une rémunération spécifique ?




Revue

Forum

Exprimez-vous et échangez avec vos confrères sur les forums


Service "Les médicaments à délivrance particulière"

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK