Porphyre n° 520 du 26/02/2016
 

ÉJACULATION PRÉCOCE

S’informer

Actus

Caroline Bouhala


Emoi est la première étude observationnelle française sur l’éjaculation précoce. Ce trouble sexuel concernerait au moins un homme sur cinq. Réalisée par les laboratoires Menarini, qui commercialisent Priligy, seule molécule avec AMM dans cette indication, en partenariat avec la Fédération française de sexologie et de santé sexuelle (FF3S), cette étude aborde l’impact de ce trouble sur le bien-être psychologique, la sexualité et la qualité de vie. Les résultats montrent que l’éjaculation précoce génère une souffrance très importante pour l’homme, avec perte de l’estime de soi, et une dévalorisation qui peut être à l’origine d’un cercle vicieux et destructeur.« Un trouble sexuel qui n’est pas pris en charge peut conduire l’homme à des addictions ou à de la violence », indique le Dr Pierre Costa, urologue andrologue à Nîmes (30). Pourtant, des traitements ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Allez vous signer la pétition #MonHomeoMonChoix pour le maintien du remboursement de l’homéopathie ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK