Porphyre n° 511 du 28/03/2015
 

Éditorial

Christine Julien


Une chose dont on parle et qui n’arrive ou ne se produit jamais. Voilà ce que signifie l’expression « Jouer l’arlésienne » tirée maladroitement d’une nouvelle d’Alphonse Daudet, Les lettres de mon moulin, parue en 1866. Le remplaçant du BP joue lui aussi à la fille du Sud…Refuser un diplôme de santé aux collaborateurs préparateurs du pharmacien, c’est se contenter d’un brevet professionnel dont la moindre modification de son référentiel par l’Éducation nationale demanderait deux ans en moyenne (lire actu p. 6). Les CFA n’en peuvent plus de former des apprentis avec un référentiel caduque. Ils se débrouillent, jonglent avec les polycopiés et les matières pour faire entrer, qui des cours de conseil, qui des cours de communication, absents dudit référentiel de 1997.Les centres de formation connaissent bien les besoins du terrain. Et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

Vaccinez-vous plus de patients que ce à quoi vous vous attendiez ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK