Porphyre n° 510 du 25/02/2015
 

MÉSUSAGE

S’informer

Actus

Christine Julien


Les jeunes en quête de nouvelles sensations ont découvert le Purple drank, popularisé par les rappeurs du sud des États-Unis. Il s’agit d’un mélange associant un sirop pour la toux à base de codéine et un soda type Sprite. Le nom vient de Purple (pourpre) car, outre-Atlantique, l’un des sirops codéinés contient aussi de la prométhazine et un colorant violet (comme Théralène sirop avec alimémazine). En France, la recette associe sirop de base (Euphon, Néo-Codion, Tussipax ou Padéryl) et du Phénergan en comprimés ou en sirop pour contrer nausées et démangeaisons de la codéine, le tout dans de l’eau gazeuse avec des glaçons. Décontractant, déstressant, désinhibant, Purple drank risque de faire des dégâts. À lire sur le blog Unmonde100 drogues.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

D’une manière générale, vous sentez-vous bien formé ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK