Porphyre n° 509 du 28/01/2015
 

LÉGISLATION

S’informer

Actus

A.-G. H.


Après les médicaments en 2013, la délivrance de dispositifs médicaux prescrits par un professionnel de santé habilité dans un état membre de l’Union européenne est autorisée (décret du 17 décembre 2014). Sauf si l’intérêt du patient l’exige ou en cas de « doute légitime et justifié quant à l’authenticité, au contenu, à l’intelligibilité de la prescription ou à la qualité du professionnel de santé qui l’a établie ». La prescription doit comporter les mentions suivantes : nom, prénom, qualité et, cas échéant, titre ou spécialité du prescripteur, son adresse professionnelle mentionnant le pays, ses coordonnées téléphoniques précédées de l’indicatif international « + 33 » et son adresse électronique, sa signature, la date de l’ordonnance, ainsi que les nom, prénom et date de naissance du patient et la dénomination et la quantité de produits prescrits. L’ordonnance bénéficie du ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?



Abonnez-vous à porphyre, la revue des préparateurs en pharmacie.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !