01/09/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
© D. R.

Le toutes les matières, c’est la prép’ qu’elle préfère. Entre comptoir et mortier, le cœur de Khristina n’a jamais balancé : « Durant l’alternance du BP, j’ai été très déçue de ne pas fabriquer davantage de médicaments, mais aussi de mon passage au comptoir. Les patients qui savent tout et qui exigent, ce n’était pas mon truc ». Diplôme en poche au CFA parisien rue Planchat, pas question de se satisfaire de quelques préparations hebdomadaires. Khristina postule illico à la pharmacie Delpech à Paris, temple de la sous-traitance en Ile-de-France. Trois ans et demi plus tard, elle y est toujours. Préparatrice, responsable adjoint de secteur, membre du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)(1) et un enthousiasme intact.

Au mortier
Paris, 8h30, VIe arrondissement. L’historique quartier Latin ne fourmille pas encore de touristes ni d’étudiants quand Khristina franchit les portillons du métro Saint-Michel. Direction la rue Danton, où se trouve l’entreprise familiale Delpech. C’est une petite officine qui jouxte la prestigieuse bibliothèque universitaire santé. Difficile d’imaginer qu’elle est adossée à l’un des plus grands préparatoires de sous-traitance français. Derrière, en dessous, à côté, les locaux s’étendent, labyrinthiques. Bureaux, vestiaires, échantillothèque, salles de préparation…, plus de 95 salariés – dont 60 préparateurs – se relaient sur place pour réaliser 1 500 préparations quotidiennes en moyenne.
Khristina s’arrête devant un premier porche, pianote un code, distribue des bonjours, enfile sa blouse puis ressort d’un pas dynamique vers le préparatoire, situé quelques numéros plus loin, et pointe. Aujourd’hui, elle est affectée à un poste des « externes » qui concerne toutes les formes galéniques destinées à la voie cutanée, mais aussi les suppositoires et ovules. Au préparatoire, pas de poste fixe. Ici, les salariés sont polyvalents sur les postes administratifs comme dans les quatre secteurs de fabrication (voir infographie p. 24). Chaque jour, vers 16 heures, les responsables se réunissent pour attribuer les fiches de poste du lendemain en fonction des commandes reçues : saisie, téléphone, préparations externes, paquets, homéopathie, gélules, pédiatrique, vétérinaire, expédition… on tourne ! Seul le secteur pédiatrie est réservé aux préparateurs volontaires, justifiant de plusieurs mois d’expérience, d’une formation supplémentaire et d’un test de compétences spécifique. Équipée de surchaussons et coiffée d’une charlotte, Khristina rejoint son terrain de jeu du jour, première salle du labyrinthe en sous-sol.

À la question…
Lumière artificielle, ronronnement des hottes couvert par un fond musical, l’espace est exigu mais organisé. Ici, on travaille côte à côte, chacun son poste, chacun sa hotte. Seules les préparations contenant des toxiques sont réalisées dans un box à part. L’ambiance est bonne, les bises d’usage mais on ne se perd pas en palabres, la cadence de travail est soutenue. Les premiers gestes sont pour Easyprep, le logiciel développé par Delpech.
Après identification par code et mot de passe, il faut répondre à dix questions pour le déverrouiller. Aléatoires, elles ciblent le poste et la personne et concernent aussi bien les préparations que la culture générale. Pourquoi le 8 mai est-il férié ? Qui est ce Danton qui a donné son nom à la rue ?… « Ce n’est pas une interro, le logiciel s’ouvrira quand même, mais c’est une façon de maintenir ses connaissances à flot. Des statistiques individuelles de réussite sont réalisées », explique Sébastien Bertin, préparateur, co-responsable du préparatoire depuis 2005.
C’est parti ! Khristina récupère un lot de panières d’ordonnances préalablement saisies et commence ses préparations selon un code couleur qui dicte l’ordre de priorité. Elle scanne la première, récupère les produits, scanne un produit, le pèse… Les gestes sont précis, rapides et la traçabilité, palpable à chaque étape. Dans Easyprep, même la pesée est tracée par un code couleur. Trop peu, la ligne est orange, trop, elle passe au rouge et le responsable secteur est alerté.

Concentration maximale
Mélanger, dissoudre, conditionner, étiqueter, chaque étape

> Lire la suite (réservé aux abonnés)
> S’abonner

À lire dans Porphyre n° 525 de septembre 2016.


(1)Constitué dans tous les établissements occupant au moins 50 salariés, le CHSCT a pour missions de contribuer à la protection de la santé et de la sécurité des salariés, ainsi qu’à l’amélioration des conditions de travail. Composé notamment d’une délégation du personnel, il dispose d’un certain nombre de moyens (information, recours à un expert…) et les représentants du personnel, d’un crédit d’heures et d’une protection contre le licenciement. Ces moyens sont renforcés dans les entreprises à haut risque industriel. En l’absence de CHSCT, ce sont les délégués du personnel qui exercent les attributions normalement dévolues au comité.





Anne-Gaëlle Harlaut

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Votre grossiste-répartiteur vous donne-t-il satisfaction ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK