29/02/2016 | Le Moniteur des pharmacies.fr ..
© D. R.

Emoi est la première étude observationnelle française sur l’éjaculation précoce. Ce trouble sexuel concernerait au moins un homme sur cinq. Réalisée par les laboratoires Menarini, qui commercialisent Priligy, seule molécule avec AMM dans cette indication, en partenariat avec la Fédération française de sexologie et de santé sexuelle (FF3S), cette étude aborde l’impact de ce trouble sur le bien-être psychologique, la sexualité et la qualité de vie. Les résultats montrent que l’éjaculation précoce génère une souffrance très importante pour l’homme, avec perte de l’estime de soi, et une dévalorisation qui peut être à l’origine d’un cercle vicieux et destructeur.
« Un trouble sexuel qui n’est pas pris en charge peut conduire l’homme à des addictions ou à de la violence », indique le Dr Pierre Costa, urologue andrologue àNîmes (30). Pourtant, des traitements existent. « La prise en charge de ce trouble présente un fort taux de succès par les sexologues car c’est une affection très marquée par un conditionnement anxieux, explique le Dr Marie-Hélène Colson, sexologue à Marseille (13). 37 % des hommes souffrant d’éjaculation précoce présentent des troubles anxieux, contre 11 % dans la population générale. Où est l’œuf, où est la poule, on ne le sait pas, mais une peur ne se combat pas autrement qu’en la déconditionnant, et pour cela il faut consulter ». Problème, seul un homme sur dix ose aborder le sujet avec son médecin. En revanche, connaître l’existence de solutions semble être un moteur de consultation dans 78 % des cas. Une piste intéressante pour briser le cercle.

> Lire la suite (réservé aux abonnés)
> S’abonner

À lire dans Porphyre n° 520 de mars 2016.





Caroline Bouhala

Réagir à l'actualité

Pseudo :
Vous êtes un professionnel de santé ? Faites le savoir dans vos contributions en affichant le pictogramme "Professionnel de santé certifié" . Inscrivez-vous ou identifiez-vous puis transmettez-nous un justificatif de votre qualité de professionnel de santé (photocopie de carte d'étudiant, de diplôme, de carte de l'Ordre...).


Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation du Moniteur des pharmacies.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.

Allez vous signer la pétition #MonHomeoMonChoix pour le maintien du remboursement de l’homéopathie ?


Solutions

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK