Pharmavet n° 222 du 01/05/2016
 

Sur le terrain

Avec – 6,95 % par rapport à 2014, 2015 a été une mauvaise année ! L’évolution des ventes de produits de santé animale a été franchement négative sur cette période, comme l’a exposé l’association interprofessionnelle d’étude du médicament vétérinaire (AIEMV).


Les pharmacies ne reculent que de 4,8 % comparées aux vétérinaires qui perdent 7 % (voir tableau). Leur part de marché, toutes espèces et toutes classes thérapeutiques confondues s’établit à 6,8 %. Comme chaque année, nous précisons que ces chiffres ne tiennent pas compte de nombreuses ventes réalisées par des laboratoires spécifiques des officines pour les animaux de compagnie et qu’il est donc minoré.Les animaux de compagnie sont moins touchés (– 0,64 %) que les équins (– 8,8 %) et les animaux de production (– 14,2 %).Les chiffres annuels des insecticides et des vermifuges sont à peu près stables, car les deux premiers trimestres ont sauvé l’année, mais les deux derniers sont marqués par un net retournement de tendance. En effet, les insecticides, la classe thérapeutique qui concerne le plus les pharmacies, baisse de 8,4 % et 16,2 % au 3e ...

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être identifié.

Vous avez un compte ?



Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ?


Se créer un compte


MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK