E-COMMERCE : UN BILAN 2023 EN DEMI-TEINTE - Pharmacien Manager n° 244 du 01/04/2024 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 244 du 01/04/2024
 

QUOI DE NEUF ?

RETAIL

Auteur(s) : A.F.

Si la croissance a été au rendez-vous en 2023, l’e-commerce a tout de même souffert de l’inflation. Face à la hausse des prix, les cyberacheteurs ont adapté leur consommation en privilégiant les domaines indispensables comme l’alimentaire et le loisir. Selon le bilan annuel de la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), le secteur a enregistré un chiffre d’affaires (CA) de 160 milliards d’euros l’an dernier, en progression de 10,5 % par rapport à 2022. Le nombre de transactions a augmenté de 4,9 % et le panier moyen de 5,4 %. Le CA a été tiré par les ventes de services qui ont bondit de 20 %. Cela est à la fois lié à la hausse du nombre de transactions (+ 12 %) et à l’augmentation du panier moyen (+ 7 %) qui atteint 75 euros. En revanche, les ventes de produits ont reculé de 1,8 % et s’établissent à 61,2 milliards d’euros. Le nombre de transactions a accusé une baisse de 3 %, malgré une légère hausse du panier moyen (59 €, soit + 1 %). Selon les données de la Fevad collectées auprès d’une centaine de sites leaders, la baisse des commandes sur les produits non alimentaires a atteint 9 % en 2023. La catégorie de la beauté a bien résisté (+ 5 %) tandis que celles de la mode/textile et des produits techniques/électroménager ont davantage souffert (- 5 % et - 9 %).

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !