ET SI LE PHARMACIEN FAISAIT ÇA ? - Pharmacien Manager n° 242 du 01/02/2024 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 242 du 01/02/2024
 

GROUPEMENTS

Auteur(s) : A. C.

Pour 2024, l’un des vœux de Lucien Bennatan, président d’Act Pharmacie, est d’impliquer davantage le pharmacien dans une offre de soins supports. « En mettant en place, par exemple, des bilans de médication post-cancer portés sur la nutrition et le sport, en créant des rencontres entre patients… Un Medicare à la française qui serait implanté dans plusieurs réseaux de pharmacies », explique-t-il. Côté prévention, autre idée : « Pour désemboliser les hôpitaux, le pharmacien pourrait participer, aux côtés du 15, au triage des patients. Dans les déserts médicaux, la téléconsultation, à l’aide d’un questionnaire, pourrait servir à établir un prédiagnostic. » Autant de services payants pour le patient, mais en partie pris en charge par les complémentaires santé, imagine Lucien Bennatan. Après quatre mois d’existence, Act Pharmacie comptait 47 adhérents. Son objectif est d’intégrer 40 pharmacies supplémentaires d’ici à fin avril.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !