La vraie bio-nne affaire ! - Pharmacien Manager n° 238 du 01/10/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 238 du 01/10/2023
 

ÉDITO

Auteur(s) : Audrey Chaussalet

Le marché de la cosmétique bio est moins touché par la crise économique que l’alimentaire bio et continue à faire bonne figure. Particulièrement en pharmacie, selon la dernière étude chiffrée de l’association Cosmébio. Il y a plusieurs raisons à cela. D’abord, les spécialistes du bio (Biocoop, La Vie Claire, etc.) ont fait les frais des arbitrages des consommateurs en cette période d’inflation. Trop chers, ils sont boudés par ces derniers, qui reportent leurs achats de cosmétique vers la pharmacie. En cumul annuel mobile à fin juin 2023, la pharmacie a réalisé un chiffre d’affaires (CA) de 112 millions d’euros sur le marché de l’hygiène et des soins bio, en croissance de 8,5 % par rapport à 2022 et de 11,75 % versus 2021. À titre de comparaison, les spécialistes du bio ont enregistré sur ce même marché un CA supérieur, fixé à 140 M€, mais ils ont accusé en même temps un net recul, de 16 %. Quant à la grande distribution, si elle reste largement majoritaire avec un CA de 350 M€, sa progression s’est aussi ralentie (+ 2,3 %).

Ainsi, la pharmacie est devenue le circuit de prédilection des Français sur les achats de cosmétique bio. Sa valeur conseil plaît et son offre s’est étoffée, pour un prix qui n’est plus si prohibitif. En effet, le prix de vente moyen d’un produit certifié bio vendu en pharmacie est désormais de 9,55 €. Globalement, les ventes en valeur ont augmenté dans toutes les familles de produits. Avec respectivement 43 M€ de CA, l’hygiène et les soins du corps ainsi que les soins pour le visage sont les deux plus importants rayons. Tandis que le segment des soins pour bébés et enfants (14 M€) est le plus dynamique (+ 39 % en valeur). À cela s’ajoutent les solaires (5 M€), et le maquillage (1 M€), qui connaît également une belle percée (+ 17 %). Si bien que, mine de rien, la cosmétique bio contribue allègrement à la croissance de la pharmacie. Ce qui n’est pas inintéressant par les temps qui courent.

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !