LE DIGITAL EN CAMPAGNE - Pharmacien Manager n° 234 du 01/06/2023 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 234 du 01/06/2023
 

REPORTAGE

Auteur(s) : Yves Rivoal

Sous l’impulsion de son jeune cotitulaire Adrien Souillac, la pharmacie du Forez mise avec succès sur le digital. Chaque jour, elle gère entre 50 et 100 scans d’ordonnance et de commandes en click & collect…

Ne dites surtout pas à Adrien Souillac, le cotitulaire de la pharmacie du Forez à Boën-sur-Lignon (Loire), que pharmacie rurale ne peut pas rimer avec digital. Depuis qu’il est aux manettes de l’officine, il accélère la transformation digitale en s’appuyant sur les outils de son groupement Apothical. « Une agence de communication à Paris nous aide à animer nos comptes Facebook, Instagram et notre site Internet. Notre programme de fidélité rassemble 8 500 clients encartés et nous envoyons une newsletter par semaine à 4 500 d’entre eux », détaille le jeune pharmacien qui a aussi commencé à référencer des marques Instagram. « J’ai fait entrer des gammes créées par des influenceuses, comme RoseBaie Paris, Pin Up Secret, Waterdrop ou Hydratis, etc. Je les mets en avant dans des posts Facebook et Instagram, avec un positionnement de prix agressif, explique-t-il. L’objectif étant d’attirer une clientèle plus jeune. »

Du scan d’ordonnances, du click & collect et c’est tout !

De là à se lancer dans la vente en ligne de médicaments, c’est « No way ! ». « Je n’ai pas envie de réduire ma marge pour rien », précise le jeune pharmacien qui n’a pas non plus l’intention de se positionner sur la téléconsultation pour préserver ses bonnes relations avec les neuf médecins de la commune. En revanche, il a développé une grosse activité de click & collect. « Le déclic a eu lieu pendant la crise du Covid-19 où tous les mois, plus de 700 personnes s’inscrivaient sur le site Internet pour nous transmettre leurs ordonnances ou commander des produits de parapharmacie », confie-t-il. Il structure alors une offre de scan d’ordonnances et de click & collect sur des produits de parapharmacie accessibles depuis le site Internet de la pharmacie et l’application Apothical. « Pour booster les téléchargements, nous remettons aux patients des porte-ordonnances sur lesquels figure un code QR qu’il suffit de scanner pour télécharger l’appli sur son smartphone », précise le jeune pharmacien.

Vers la livraison à domicile.

Pour gérer un flux de 50 à 100 commandes à distance par jour, Adrien Souillac a mis en place une organisation bien huilée. « Nous sommes cinq à nous relayer sur les deux postes dédiés aux commandes à distance dans le back-office, confie Virginie, une préparatrice qui y est affectée l’après-midi. En général, on ne s’ennuie pas. Il faut surveiller sur les écrans les ordonnances qui nous sont transmises par les médecins, les infirmiers ou les patients, et les commandes de parapharmacie. Dès qu’une alerte s’affiche à l’écran, nous nous chargeons de préparer les produits et de les ranger au poste d’accueil, si c’est le patient qui doit venir les chercher, ou dans les casiers ou le frigidaire réservés aux infirmiers. L’objectif étant que tout soit prêt dans la demi-journée. » Le scan d’ordonnances est aussi utilisé lors de renouvellement pour des jeunes patients atteints de maladies chroniques comme l’asthme ou le diabète. « Nous avons aussi quelques personnes polymédiquées qui commencent à s’y mettre parce qu’elles trouvent cela plus pratique », se félicite Adrien Souillac qui se projette déjà à l’étape d’après. « Nous avons encore une marge de progression énorme sur le digital. Je suis persuadé que près de la moitié de nos patients basculeront sur ce mode de consommation d’ici vingt ans. Mon prochain objectif est donc de développer un système qui offrirait aux patients des villages alentour la possibilité d’être livrés gratuitement à une heure et un jour précis de la semaine, en fonction de la zone où ils habitent », conclut le pharmacien.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !