Le bio sur le billot - Pharmacien Manager n° 221 du 01/05/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 221 du 01/05/2022
 

ÉDITO

Auteur(s) : Audrey Chaussalet

Le bio, en panne ? Après des années de forte croissance, la consommation de produits bio recule. Le chiffre d’affaires dégringole de - 6 % au premier trimestre 2022 par rapport à la même période de l’année précédente, selon l’institut Iri. Un coup de mou qui a débuté au printemps 2021 et s’est accéléré avec l’inflation galopante de ces derniers mois. Cette flambée des prix contraint les Français à changer leurs habitudes de consommation. D’autant que l’image de cherté colle toujours aux étiquettes des produits bio. Plus inquiétant encore, les volumes de vente des fruits et légumes bio ont reculé de 11 % en un an. Quand les volumes de vente baissent, la valeur des produits augmente. Et c’est ainsi que s’installe un cercle vicieux.

Ce désamour pour les aliments bio va-t-il gagner la cosmétique bio ? La question est légitime, car les tendances émergent souvent de la consommation alimentaire. Les magasins spécialisés tels Biocoop, Naturalia, Bio c’Bon… négocient déjà un tournant en misant sur une offre alliant bio, local, commerce équitable, vrac… Objectivement, il s’agit là de sources d’inspiration que l’officine ne doit pas négliger.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !