Axelle Soulier responsable digitale chez FlipNpik - Pharmacien Manager n° 221 du 01/05/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 221 du 01/05/2022
 

RETAIL

QUOI DE NEUF ?

Auteur(s) : Peggy Cardin-Changizi

A partir de 2023, un décret d’application de la loi Anti-gaspillage prévoit “l’interdiction de l’impression automatique des tickets en magasin” pour moins produire de déchets et les consommateurs ne sont pas tous ravis. On fait le point avec Axelle Soulier, responsable digitale chez FlipNpik, plateforme qui accompagne les commerçants français dans leur digitalisation.

PM. Le ticket de caisse est-il important pour les Français ?

A.S. Il représente pour beaucoup de Français un outil de gestion de leur budget familial, une certitude quant au montant qu’ils viennent de régler, ainsi qu’une preuve d’achat indispensable en cas de demande de remboursement ou de retour. C’est aussi un moyen de comparer selon les enseignes le prix et la qualité de chaque produit, et donc de faire des choix plus avertis. Supprimer cette preuve d’achat, c’est donc supprimer une tranquillité d’esprit.

PM. Les Français sont-ils prêts à l’abandonner ?

A.S. Je pense que non. D’ailleurs, le ticket de caisse doit être systématiquement proposé. L’adoption du ticket numérique sera lente et progressive. Pour les commerçants, cela représente une difficulté supplémentaire, tant du point de vue des relations qu’ils entretiennent avec leurs clients, que financière nécessitant l’investissement de nouveaux logiciels.

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !