VERS UN RÉGIME À 360° - Pharmacien Manager n° 220 du 01/04/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 220 du 01/04/2022
 

MARCHÉ

Auteur(s) : Peggy Cardin-Changizi

Face au boom des compléments alimentaires directement liés au contexte pandémique, ceux destinés à la prise en charge de la minceur n’ont pas fait le poids. Si l’attente numéro 1 reste l’efficacité, les consommateurs ont pris conscience que les produits de santé naturelle s’inscrivent dans une démarche globale et doivent avant tout accompagner une bonne hygiène de vie.

LA CRISE DU COVID-19 N’AURA PAS IMPACTÉ TOUS LES RAYONS DE L’OFFICINE DE LA MÊME FAÇON. Si les segments de l’immunité, du sommeil ou de la vitalité ont enregistré des performances historiques, liées à une forte demande des consommateurs dans un condiv de pandémie, d’autres secteurs sont passés au second plan. C’est le cas des compléments alimentaires minceur qui perdent - 8,4 % en valeur en 2021 versus 2020, selon Open Health, s’établissant alors à 60,5 M€. Par rapport à 2019, l’écart se creuse davantage avec une baisse de l’ordre de - 22,9 % en valeur. « Plusieurs facteurs expliquent cette tendance à la baisse que l’on constate finalement depuis plusieurs années, explique Nicolas Grélaud, directeur opérationnel d’OpenHealth. Tout d’abord, structurellement, la catégorie a baissé car le trafic, donc la demande, a diminué en pharmacie. On parle de 60 à 70 millions de visites en moins sur l’année 2020. En 2021, on a assisté à un effet de rattrapage du trafic, les Français ayant plébiscité leurs pharmacies notamment pour faire des tests. Parallèlement, les achats se sont portés sur des catégories plus essentielles. A l’instar des soins à domicile (+ 27,6 % par rapport à 2020) ou le sommeil / stress (+ 9,6 % par rapport à 2020), d’autres telles que l’immunité qui avaient connu en 2020 une croissance importante, continuent sur leur lancée en 2021 (+ 3,2 %). Enfin, le secteur de la minceur est fortement exposé à l’omnicanalité. Les consommateurs n’hésitent pas à faire leurs achats en ligne pour trouver du prix et des promotions. Dans cet environnement, le marché de la minceur orale est devenu marginal : il ne pèse que 5 % du chiffre d’affaires total des compléments alimentaires qui s’élève à 1 milliard d’euros ».

Un segment concentré.

La catégorie des compléments alimentaires minceur reste concentrée sur quelques marques qui couvrent en revanche de nombreuses promesses. En tête, et pour près de la moitié du marché en valeur (29,6 M€), selon Open Health, on retrouve les anti-graisse/sucre - comme Force 5 (XLS Medical), Minceur 12 en 1 (Anaca3 +), Brulactiv fort (Forte Pharma), Slimboost (Forte Pharma), Capteur de graisses et sucres 5 En 1 (Anaca3 +) ou Good Burn Boost Minceur (Lashilé Beauty). Le segment a reculé de - 4,3 % en valeur en 2021, mais reste positif à + 4,8 % si l’on prend le delta de poids relatif depuis 2019. Deuxième typologie de produits : les draineurs (Ergydraine, Milical, ArkoFluides…), qui pèsent 24 % du rayon en valeur (14,3 M€). « Ils reculent de - 4,7 % en 2021, mais résistent plutôt bien sur trois ans, à seulement - 0,3 %, constate Nicolas Grélaud. On assiste à un changement de paradigme : la minceur devient plus préventionnelle. En résumé, prendre un antigraisse, c’est qu’il est déjà trop tard ; alors que le draineur sous-entend une prise en charge de son corps, de son bien-être plus en amont ». Le reste de la catégorie se divise entre les capteurs de graisse (- 9,6 %), les modérateurs d’appétit (- 14 %), les produits pour ventre plat (+ 8,9 %) ou contre la cellulite (- 28,8 %).

Blockbuster !

C’est à coup de lancements produit réguliers et de campagnes de communication d’envergure, que les deux marques leaders du marché des compléments alimentaires minceur Anaca3 de Nutravalia (12 % de PDM valeur, selon Ospharm) et XLS Medical d’Omega Pharma (10,2 % de PDM) parviennent à garder la tête du classement. « Notre objectif est de répondre aux attentes d’un plus grand nombre de consommateurs, explique Samuel Bouskila, président et fondateur de Nutravalia, qui fut premier contributeur de la croissance du rayon minceur pendant quatre ans. Nous avons l’avantage d’être en contact direct avec les clients finaux grâce à notre site Internet (1 million de visiteurs par mois), ce qui nous permet de réaliser des études conso et de collecter des informations sur les retours produits ». Anaca3 (qui affiche néanmoins une baisse de - 5,6 % en valeur et - 8,4 % en volume), lance ainsi un best-seller quasiment tous les ans. Après “Perte de poids” en 2020 (qui occupe la 4ème place du Top 5 produits d’Ospharm avec 2,8 % de PDM valeur), c’est le “12 en 1” qui a pris le relais en 2021 et généré un CA de 2,4 M€ selon Iqvia. Une nouveauté est déjà annoncée pour 2023. « Pour chaque lancement, nous misons sur de l’innovation et du média à 360° », souligne Samuel Bouskila. Numéro 2 du marché minceur, XLS Medical (Omega Pharma) revendique son statut de “dispositif médical” dans un marché principalement composé de compléments alimentaires. Sur la problématique du traitement et de la prévention du surpoids, les gélules Force 5 sont en tête du Top 5 produits d’Ospharm avec 6,6 % de PDM valeur (+ 5,3 %). Et “Extra Fort” se hisse à la 10ème position du classement avec 1,5 % de PDM. Cette année, Omega Pharma entend répondre aux attentes de traitement et prévention du surpoids des personnes avec un IMC supérieur à 25 avec la sortie de la gamme “Pro-7”, déclinée en gélules et en stick. Grâce à son complexe breveté Okranol, elle revendique 7 bénéfices pour une perte de poids efficace. A noter également en 2022, le nouveau design des packagings de la gamme “Perte de poids” (réducteur graisses et/ou sucres).

En mode détox.

Après la période des fêtes ou aux changements de saison, de plus en plus de Français optent pour une cure de détox. Objectif : retrouver l’énergie, la vitalité, booster ses défenses et nettoyer son organisme ! Selon Ospharm, cette promesse détox occupe désormais 23 % du marché des compléments alimentaires minceur en valeur. « Ce marché a été en très forte croissance en 2018 avec + 82 % en CA et + 77 % en valeur, traduisant très certainement un effet de mode et une tendance bien-être », observe Diane Ballard, Chargée de gamme pour STC Nutrition (Ineldea). Selon elle, il y a en revanche globalement peu d’inventivité. « On retrouve essentiellement des formes galéniques sous la forme de concentrés à diluer et des ampoules buvables. Côté formulation, peu d’innovation sur les compositions, avec principalement des détox à visée minceur et quelques détox santé ciblant en général le foie et/ou les reins ». A l’image de Puredetox (Ineldea Santé Naturelle), un concentré purifiant naturel à base de sève de bouleau, de 10 plantes et de fibres prébiotiques pour détoxifier et purifier l’organisme en profondeur. « La forme liquide drive le marché de la détox qui performe à + 4,7 % en 2021 selon le Gers », confirme Jocelyn Petit, chef de groupe phytothérapie, Marketing France chez Arkopharma, 3ème acteur du marché avec 10,41 % de PDM valeur (- 4,9 %), qui répond à la demande avec sa gamme Arkofluides (3,1 % de PDM en valeur selon Ospharm). Parmi les meilleures références, le Détoxifiant Hépatique, le programme Bio Detox à faire sur 30 jours ou les ampoules Bio Detox. « Ce marché est difficile car souvent déceptif, poursuit Jocelyn Petit. Nous y répondons par opportunité avec quelques références liquides, naturelles ou bio ». Même approche chez Weleda, qui mise sur son iconique jus de bouleau, à base d’extrait de feuilles de bouleau biologique. « Cette référence fait partie de notre Top 10 chez Weleda et sa formule est inchangée depuis 1924, confie Coline Weisenhorn, Chef de produits Weleda France. On le propose en format 10 jours pour une élimination après les fêtes par exemple ou en format 20 jours pour une détox au moment des changements de saison ». Spécialiste des produits à base d’oligo-éléments et de plantes, Nutergia, 4ème acteur du marché en valeur (avec 9,38 % de PDM, en hausse de 6,9 %), investit le créneau de la détox avec 3 références phare : Ergyepur (n° 2 du Top produits avec 3,5 % de PDM valeur), Ergydraine (n°3 du Top 5 avec 2,9 % de PDM valeur), Ergydesmodium (2,1 % de PDM valeur) et Ergydetox (1,7 % de PDM valeur) lancé en 2019 et qui progresse déjà de 13 %, selon Ospharm. « Si globalement le segment de la minceur a souff ert, celui de la détox reste dynamique, notamment aux changements de saison ou en amont d’un régime alimentaire et dans le cadre d’une prise en charge plus globale », souligne Karine Tournier, responsable marketing chez Nutergia.

Une approche globale.

Fini les promesses de perte de poids rapide ! Le discours des marques est désormais axé sur la prise en charge globale, l’accompagnement et le coaching. « Les consommateurs de compléments alimentaires s’inscrivent majoritairement dans une démarche de vie saine, avec une alimentation équilibrée (51 %) et la pratique d’une activité sportive (38 %), répond Floriane Chevreton, responsable marketing chez Vitalco (distributeur exclusif de New Nordic, PhytoResearch et des Laboratoires Landais). Les compléments alimentaires détox/minceur viennent compléter ce mode de vie sain ». C’est dans cette optique que Les Trois Chênes (1,4 % de PDM en valeur) ont relancé leur programme “804 minceur bio” en 2021 dans plus de 2500 pharmacies. « Aujourd’hui, on ne parle plus de perte de poids rapide, mais de coaching alimentaire, insiste Pierre Lafitte, directeur marketing et innovation Les Trois Chênes. En associant de la soupe bio aux légumes, des comprimés brûleurs de graisses bio, favorisant la perte de poids et un flacon Booster Détox Bio, nous proposons une solution globale à ceux qui veulent perdre du poids sur le long terme ». Deux nouveautés viennent compléter l’off re : les barres en-cas chocolat-céréales et les comprimés brûleurs de graisses qui existaient déjà dans le pack, sont désormais disponibles de façon indépendante.

Se mettre au vert.

Le marché des compléments alimentaires minceur n’échappe pas à la vague verte. « Sur ce segment aussi la naturalité du produit et sa composition sont devenues des critères de choix primordiaux », assure Floriane Chevreton (Vitalco). D’ailleurs, 3 consommateurs sur 4 déclarent que le caractère naturel du produit est important pour eux (Source Synadiet 2020) ». Depuis leur création, les laboratoires de recherche végétale New Nordic ont pris le parti de développer des produits de santé naturels, limitant le recours aux excipients afin de favoriser une haute concentration en actifs. « L’ensemble des produits de la gamme minceur convient ainsi aux végétariens comme aux végétaliens ». « Les consommatrices souhaitent des produits de santé qui respectent à la fois leur organisme et l’environnement pour les aider à soutenir leur ligne », complète Jennifer Starace, pharmacienne chargée de gamme pour Ineldea Santé Naturelle. Les formules certifiées bio et/ou 100 % végétales s’installent à l’image des références phare de la gamme STC Nutrition (Drainaxyl 500, le Pack Minceur Totale, Hydroxyblast et KillerCal) ou de Puredétox (gamme Ineldea Santé Naturelle), un concentré purifiant naturel pour détoxifier et purifier l’organisme en profondeur. « Notre gamme Ineldea Santé Naturelle connait d’ailleurs une belle dynamique puisque la gamme enregistre depuis trois ans une croissance à 2 chiff res, supérieure à celle du marché de la micronutrition et à celles des principaux leaders ».

Formules à mâcher.

La tendance des gummies, qui s’est étendue à l’ensemble du marché des compléments alimentaires, n’a pas épargné celui de la détox/minceur. Selon Ospharm en cumul annuel mobile (CAM) à fin décembre 2021, ces petites gommes colorées représentent 2 % de PDM en valeur et en volume. « Ce format ludique permet de rendre accessible les compléments alimentaires aux personnes qui ont du mal à avaler des comprimés ou à suivre un programme avec assiduité », reconnaît Floriane Chevreton (Vitalco). Sur cette galénique, Vitalco se positionne avec les gummies Apple Cider, « qui permettent de bénéficier des bienfaits du vinaigre de cidre de pomme sans les désagréments, grâce à une poudre de vinaigre de cidre déshydraté ultra-concentrée, poursuit-elle. Leurs extraits végétaux favorisent le drainage et sont idéaux en cas de rétention d’eau ». Spécialiste des gummies, Lashilé Beauty, récemment repris par le groupe Cooper Consumer Health, est arrivée en pharmacie en 2019. Sur le segment de la minceur, elle occupe déjà 2,2 % de PDM en valeur, en hausse de + 542,3 %, selon Ospharm. « La consommatrice de produits minceur a changé, constate Fanny Adida, associée, formulatrice et responsable réseau pharmacie France chez Lashilé. Elle est plus exigeante, plus digitalisée et plus avertie et en quête de nouvelles expériences ». Pour y répondre, le laboratoire propose dans sa gamme Boost Minceur des références comme Good Burn, Good Diet, Good Detox ou Good Slim. « Elles figurent dans le top 5 des ventes toute l’année », ajoute Fanny Adida en précisant que depuis le 1er avril, toute la gamme minceur a été reformulée sans sucre. En plus de se positionner davantage sur la naturalité et la prise en charge globale, les acteurs du marché explorent de nouveaux formats de consommation. Grâce à ces nouvelles propositions, ils séduisent un public plus jeune et renouvèlent ainsi leur cœur de cible.

- 1,4 %

3,2 M d’unités vendues

La baisse de trafic en pharmacie a entraîné une baisse structurelle des ventes de compléments alimentaires minceur.

- 3,4 %

57 M€ de chiffre d’affaires

Le marché a souffert de la crise sanitaire depuis deux ans. Mais, le début d’année 2022 se profile sur une tendance à la hausse.

Source : Iqvia, en cumul annuel à fin décembre 2021.

CHIFFRES-CLÉS

TOP 5 DES LABOS

PARTS DE MARCHÉ, EN VALEUR, EN CUMUL ANNUEL MOBILE, À FIN DÉCEMBRE 2021.

Source : Ospharm

23 %

C’est la part des produits détox, en valeur, dans l’off re totale des compléments alimentaires minceur.

(Source : Ospharm)

RÉPARTITION, EN VALEUR, DU MARCHÉ DE LA MINCEUR PAR TYPOLOGIE DE PRODUITS. EN CUMUL ANNUEL MOBILE À FIN DÉCEMBRE 2021.

Source : Ospharm

TOP 5* DES PRODUITS

PARTS DE MARCHÉ, EN VALEUR, EN CUMUL ANNUEL MOBILE À FIN OCTOBRE 2021.

Source : Ospharm

1 XLS Medical Force 5 gélules 6,6 %

2 Nutergia Ergyepur solution buvable 3,5 %

3 Nutergia Ergydraine draineur solution buvable 2,9 %

4 Anaca3+ perte poids gélules 2,8 %

5 New Nordic Activ’ Foie comprimé 2,7 %

19 %

C’est le pourcentage de Français qui utilisent des compléments alimentaires pour mincir, depuis le début de la crise sanitaire.

(Source : Observatoire Synadiet 2021)

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !