A votre bon prix ! - Pharmacien Manager n° 220 du 01/04/2022 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 220 du 01/04/2022
 

ACHATS

Auteur(s) : André-Arnaud Alpha

Pourquoi un billet de train augmente-t-il du jour au lendemain ? Pourquoi ce vol est-il moins cher aujourd’hui qu’hier ? Derrière, ces changements de prix se cachent des programmes de fixation de prix (“pricing” en anglais), qui sont aussi de plus en plus utilisés par le commerce de détail.

CMV INFORMATICS

Une expertise de plus de 30 ans.

Pionnier français de la gestion informatisée de points de vente, CMV informatics, créé en 1991, a commencé par co-développer des logiciels pour Système U et Leclerc. Aujourd’hui, l’entreprise équipe notamment des enseignes, comme Castorama, Brico Dépôt, Sherpa ou So. bio, Bio c’ Bon (filiales de Carrefour) de sa solution de gestion de prix. « Nous sommes une “smart’up”, comme aime à la présenter Stéphanie Bompas, présidente de CMV informatics depuis 30 ans, nous innovons continuellement au service de nos clients ». Membre de la Retail Tech et soutenue par la BPI, CMV informatics propose une solution de gestion de prix sur-mesure, appuyée d’une veille concurrentielle sur le web autour de quatre axes : la définition de son positionnement prix/produit par rapport à la concurrence, la gestion du prix par rapport aux coûts d’approvisionnements (utile en cas de changements fréquents de tarifs fournisseurs), l’élasticité du prix par rapport au volume des ventes, le suivi et l’alerte sur les prixs et les produits en fonction de seuils définis. « Nous accompagnons nos clients aussi bien en amont pour les aider à définir une stratégie prix, qu’en aval dans l’utilisation du logiciel grâce à des formations en e-learning », explique Stéphanie Bompas.

PRICEMOOV

Un module de gestion de promotions.

Créée en 2016 et lauréate du concours d’innovation en 2018 organisé par la BPI, Pricemoov fournit aujourd’hui des grands comptes, tels que Kiloutou, Rent A Car ou le transporteur marîtime CMA-CGM. « Nous avons aussi eu des échanges avec des groupements d’officines », indique Nicolas Laloum, directeur technique. L’entreprise revendique souplesse, créativité et personnalisation dans la conception de sa solution. « Du groupement jusqu’à l’officine, les droits d’accès sont adaptés, pour définir une politique de prix plus ou moins centralisée. Chez Rent A Car, une agence pourra ainsi reprendre la main sur certaines conditions lorsqu’un festival se déroule près de chez elle », explique-t-il. La définition des prix peut se faire par produit, gamme, canal, point de vente, ou encore, d’après les coûts. Définir ensuite ses prix en fonction de la vitesse des rotations, des événements de la concurrence, voire de la météo… « Tant que nous avons accès au fait générateur, n’importe quelle règle ou stratégie peuvent être programmées », poursuit-il. Une veille concurrentielle on-line est également fournie. Enfin, la solution propose un monitoring de ses propres ventes, des préconisations de prix et des modèles d’élasticité établis d’après un algorithme et l’historique des ventes.

MINDEREST

Un logiciel d’envergure européenne.

Créée en 2012, en Espagne par deux informaticiens, la société Minderest compte aujourd’hui une centaine de collaborateurs et travaille notamment pour des clients tels qu’Angelini Beauty, Beiersdorf, Nocibé, Arkopharma, Bioderma… Reposant sur une veille concurrentielle on-line, Minderest renseigne ses clients sur les changements de prix de ses concurrents en observant leur offre une fois par jour minimum. « Quand nous constatons des changements plus fréquents, nous augmentons la cadence de nos observations », explique Philipp Röckmann, directeur des ventes. Suivant ces observations, le logiciel affiche le positionnement de l’officine par rapport à tels produits ou tels concurrents. Minderest permet aussi de programmer des alertes en cas de changements de la part des concurrents. Par exemple, on peut être informé si le prix de mon produit “A” devient plus élevé de “X” % que le prix affiché par mon concurrent “Z” sur le même produit. Enfin, des préconisations de prix peuvent aussi être rendues d’après un algorithme et une analyse de l’historique des ventes. « On analyse les ventes aux jours, aux mois et/ou aux années passés et nous actualisons l’élasticité des prix des produits voulus », explique Philipp Röckmann.

WINPHARMA

Une solution intégrée au LGO.

Parmi les fonctions proposées dans son LGO, Winpharma propose l’outil “Winprix”, qui permet de définir et de contrôler sa politique de prix. « Basé sur les historiques des ventes, le logiciel catégorise les rotations faibles, moyennes et fortes. Avec ces données, le pharmacien peut simuler l’impact d’une hausse ou d’une baisse de prix et obtenir une prévision des ventes en volume et en valeur ainsi que de la marge », explique Pierre Montigny, directeur commercial. L’enjeu étant, par exemple, de baisser le prix sur quelques produits à forte rotation, afin d’augmenter les flux de clientèle et de répercuter cette baisse en augmentant les prix des produits à faibles ou moyennes rotations. De plus, une meilleure connaissance de ses ventes permet souvent de mieux négocier avec ses fournisseurs. « Une flèche vers le haut ou vers le bas s’affiche en regard des produits, gammes ou labos sélectionnés. Au lieu de tarifer au doigt mouillé, Winprix mesure objectivement, au centime près et jusque sur les marges, les effets des changements de prix ». Et pour Pierre Montigny, « le couplage avec des étiquettes électroniques renforce encore cette dynamique ».

PRICING HUB

Un pure player de la gestion de prix.

Conçue en 2018 par trois anciens de l’agence de voyage en ligne Opodo, la société Pricing Hub compte aujourd’hui 17 collaborateurs et est soutenue par la BPI. Parmi ses clients : la Fnac, Truffaut, 1001 pneus, C-Discount, Wanimo, Darty… Elle propose de la veille sur les prix de la concurrence, un moteur de règles pour adapter ses prix selon des scénarii définis, des préconisations de prix basées sur des tests de ventes et sur l’intelligence artificielle (IA). « Le moteur de règles permet de changer les prix d’après ce qui a été détecté à la concurrence. Ces changements peuvent être assortis de plusieurs conditions sur les arrondis, la localisation des magasins, la protection de la marge, les canaux de ventes… Plusieurs scénarii peuvent être créés pour comparer entre eux », explique Anthony Garnier, directeur des ventes. Pour les produits en marque propre, le logiciel permet aussi d’optimiser les prix publics conseillés en fonction de mécanismes de répartition de marge entre différentes pharmacies. Les préconisations de prix sont le 3e pilier de l’offre. « La concurrence est loin d’être le seul facteur de formation du prix : la détention du stock, l’affect du client ou la météo jouent également. Nous testons les ventes d’un produit durant 4 à 6 semaines et nous déterminons ensuite le “juste prix” », explique Anthony Garnier, qui assure à ses clients « + 9 % de marge, + 8 % de CA et + 5 % de volume, grâce à sa solution ».

Pourrez-vous respecter la minute de silence en mémoire de votre consœur de Guyane le samedi 20 avril ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !