LGO : les dernières fonctionnalités - Pharmacien Manager n° 211 du 01/07/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 211 du 01/07/2021
 

ACHATS

Auteur(s) : André-Arnaud Alpha

Certains éditeurs ajoutent des modules pour faciliter les transactions dans l’espace de vente ou sur les consignes automatiques pour booster le click&collect. D’autres injectent de l’intelligence, afin d’automatiser les commandes et optimiser la gestion du stock. Bref, les logiciels de gestion d’officine (LGO) se perfectionnent.

WINPHARMA WINAUTOPILOTE

5 990 €

Système d’automatisation des commandes

Envois automatiques des feuilles de soins électroniques contrôlées, digitalisation du ticket de caisse, adaptation à l’OS Windows 64 bits pour plus de réactivité, anticipation des requêtes de produits (comme les résultats de recherche sur Google, Ndlr), créations de promotions facilitées, mises à jour automatiques des catalogues des labos… Winpharma déploie l’ensemble des nouveautés de sa version 9.4. « A chaque vente, l’anticipation des requêtes de produits permet de gagner quelques secondes, qui multipliées par le nombre de recherches et de ventes représentent bout à bout un temps précieux », détaille Pierre Montigny, le directeur commercial. Un système de gestion automatique des commandes, appelé “winAutopilote”, a également été intégré au logiciel Winpharma. Ainsi, le titulaire peut le paramétrer en fonction de ses meilleures rotations. Objectif : gagner du temps sur la préparation, l’envoi et la réception sur plus de 85 % du stock. Autre avantage, il permet de piloter son stock en flux tendu, tout en maîtrisant les risques et en réalisant potentiellement des économies. De plus, winAutopilote vient de se doter d’un nouveau service. En cas de rupture sur un générique, il cherche automatiquement le médicament chez un autre fournisseur. Quand il est disponible, la fiche produit est automatiquement modifiée et les statistiques de ventes sont transférées.

PHARMALAND

849 € la licence ; 349 €/abonnement

M-mobile, libre-service et phygital

« Pouvoir vendre en situation de mobilité était une demande souvent formulée par nos clients. C’est pourquoi, nous avons installé le module de Pharmaland sur les terminaux de vente mobile PAX A920 », explique William Le Bellego, le président. Sortie en février 2020, juste avant le premier confinement, cette nouvelle fonctionnalité qui permet donc de vendre dans l’espace de vente, prend véritablement son essor depuis fin 2020. Le module installé sur le terminal transmet automatiquement les données liées au LGO central. Autre innovation, la caisse automatique. Installé sur une borne fabriquée par l’entreprise Qiosk, un module de Pharmaland permet aux clients de scanner leurs produits, de les payer et de recevoir leurs tickets. « Si les acheteurs acceptent de faire la queue pour des conseils liés aux produits sur ordonnance, accepteront-ils encore longtemps ce désagrément pour des produits de parapharmacie qu’ils connaissent déjà ? », interroge William Le Bellego. Enfin, Pharmaland a développé un module de gestion des commandes des consignes automatiques, pour favoriser le click&collect. Dès que le promis est déposé, un e-mail est envoyé automatiquement aux patients avec les codes pour lui permettre de le retirer.

PHARMAGEST OFFIPOSOLOGIE

Licence 80 € ou 3 €/mois/poste

Gestion des étiquettes et tickets enrichis

Profitant de la publication du décret sur le pharmacien correspondant, Pharmagest propose depuis la mi-juin un module de posologie intégré à son LGPI. En premier lieu, celui-ci permet l’édition d’un plan de posologie par médicament et par moment de prise pour les patients de ville, ou en collectivité et EHPAD. L’étiquette de posologie rappelle aussi le nom du patient, ainsi que celui de l’officine avec ses spécialités et peut être agrémentée de vos commentaires, tels que “produits thermosensible, conservez au frais”… Pour plus de praticité, l’étiquette de posologie est visualisée au fil de sa saisie. Le module établit un historique des plans de posologies permettant leur réutilisation. Côté vente, le LGPI permet l’édition d’informations sur le ticket de caisse (horaires, adresse du site internet, éventuels points fidélités…) et, surtout, sa transmission par e-mail. Côté achat, il est possible dans le module de commandes de relier les cadencements de livraisons aux rapprochements financiers. Le simulateur de la marge permet d’ajuster sa politique de prix en temps réel, en fonction du prix des ventes, des achats et des remises. La traçabilité des opérations de réception restitue notamment les quantités et les dates de livraison des commandes. Au regard des cadencements de livraisons et des rapprochements financiers, elle permet de contrôler l’application par le fournisseur des conditions tarifaires et de facturations négociées.

SMART RX

à partir de 109 €/mois (pour 2 postes)

Interface de vente intuitive

Développée en concertation avec leurs clients pharmaciens durant près de quatre ans, Smart Rx a inauguré sa nouvelle interface de vente fin juin. « Plus moderne, plus design, plus intuitif, cet espace de facturation diminue le nombre de saisies au clavier et réduit donc le temps passé au comptoir », résume Stéphane Roux, directeur de la recherche et du développement chez Smart Rx. Un nouveau moteur de recherche, SESAM-Vitale, intègre et gère automatiquement toutes les données liées à la facturation ou à la prise en charge des produits. « Une exonération de produit applicable, par exemple, selon l’âge du patient sera automatiquement appliquée, limitant d’autant les risques de rejets ultérieurs », explique Stéphane Roux. Ce moteur supporte aussi la norme PC/SC amenée à remplacer la norme GALSS. Smart Rx est aussi partenaire avec l’Assurance maladie, via une trentaine d’officines, de l’expérimentation sur l’e-prescription et l’e-carte Vitale, qui se déroule dans les départements du Rhône et des Alpes-Maritimes. De ce fait, le LGO gère la carte Vitale sur Smartphone et les QR Codes sur ordonnances. Dernière innovation et non des moindres, Smart Rx a rendu ses programmes utilisables à 100 % sur écran tactile.

INFOSOFT LGO CRYSTAL

Licence 610 €/poste (jusqu’à 8) ou 180 €/mois

Performance logicielle, économie de matériel

Créée en 1994 par trois informaticiens au service d’une officine près de Vitry-le-François (Marne), Infosoft compte aujourd’hui une dizaine d’employés et près de 200 officines utilisatrices de son LGO Crystal. L’entreprise, qui a créé son propre langage informatique, mise sur la performance logicielle et, pour ses officines clientes, sur l’économie de matériel. « Bien que nous puissions en fournir, nous n’imposons ni serveur, ni contrat de maintenance. En cas de panne du serveur, notre logiciel garantit la restitution des données sur un autre ordinateur », explique Rafael Martinez, le directeur commercial. Grâce son propre langage informatique, Infosoft avance également un traitement des données beaucoup plus rapide. « Par exemple, “Oracle” qui est utilisé par d’autres LGO, est conçu pour avaler d’énormes quantités de données. Résultat : quand vous les sollicitez, leur réactivité est forcément plus longue », explique-t-il. Témoignant de la “création maison” de son logiciel, Infosoft souligne aussi l’intégration du plan comptable général permettant la transmission directe de ces informations à son comptable. L’entreprise travaille également à rendre son LGO utilisable sur Apple, Linux ou Androïd.

Jugez-vous l'avenant économique à la convention pharmaceutique satisfaisant pour votre officine ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !