Pharmacien Manager n° 210 du 01/06/2021
 

AVANT-GARDE

TENDANCE

Fabienne Colin

Consommateurs et réseaux de distribution craquent pour le vrac. Malgré les efforts qu’il requiert et son côté “panier percé” !


C’est un signal fort. Dans le cadre de la loi Climat et résilience adoptée à l’assemblée le 4 mai dernier, les commerces de plus de 400 m2 pourraient avoir l’obligation de consacrer au moins 20 % de leur surface de vente au vrac à partir de 2030. Le législateur veut réduire les emballages plastiques. Certains acteurs économiques ont anticipé. Ainsi, l’association Réseau Vrac œuvre à la démocratisation des produits non-préemballés, depuis 2016. Elle s’attend à un triplement du chiffre d’affaires de la filière d’ici à 2022. Tous circuits confondus.Le consommateur a pris l’habitude de se servir et d’acheter au poids. Les commerces se mettent à tester des machines à distribuer, tandis que les marques essaient de valoriser leur offre sans emballage. En fait, la grande distribution emboîte le pas d’un phénomène initié en magasin ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !