Pharmacien Manager n° 209 du 01/05/2021
 

COSMÉTIQUE DE LUXE

AVANT-GARDE

TENDANCE

Peggy Cardin-Changizi

De plus en plus d’officines référencent des marques de cosmétique haut de gamme, souvent issues du sélectif. Un rayon premium, qui permet de se démarquer, tout en valorisant le conseil.


L’officine est-elle en train de devenir un circuit de prédilection pour les marques de cosmétique haut de gamme ? Tout porte à le croire au vu du nombre croissant de gammes sélectives qui intègrent le circuit pharmaceutique. Mais, le référencement ne se fait pas selon ses propres critères et/ou ses envies. « Nous installons une nouvelle gamme en fonction de la présence de la clientèle cible dans sa clientèle existante, rappelle Marie-Pierre Béranger, pharmacienne et directrice de MPB Conseil, organisme de formation dédié aux officines. Car, l’objectif final reste celui de la sortie produits et, donc, de la marge. Si le titulaire décide de développer ce secteur, il doit alors systématiser le repérage de cette cible potentielle. Il faut parvenir à connaître les habitudes cosmétiques de ses patients/clients, notamment au comptoir, et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !