Pharmacien Manager n° 209 du 01/05/2021
 

AVANT-GARDE

DIGITALISATION

Yves Rivoal

Avec 327 000 e-prescriptions enregistrées depuis juillet 2019, l’expérimentation menée par l’Assurance maladie sur l’ordonnance dématérialisée, monte en puissance.


Erigée au rang de priorité dans le plan “Ma santé 2022”, l’e-prescription fait l’objet d’une expérimentation, depuis bientôt deux ans, dans trois départements : le Maine-et-Loire, la Saône-et-Loire et le Val-de-Marne. « 167 médecins et 105 pharmaciens y participent, confie Marguerite Cazeneuve, directrice déléguée de la gestion et de l’organisation de l’offre de soins à l’Assurance maladie, qui fixe le nouveau cap. Cette année, l’objectif sera d’accélérer l’équipement des médecins et des pharmaciens dans ces trois départements, avant le début du déploiement sur l’ensemble du territoire à partir de 2022 ». D’ici là, il faudra accélérer la cadence du côté des éditeurs de logiciels métiers. À ce jour, cinq ont intégré cette nouvelle fonctionnalité : Cegedim (Crossway), CompuGroup (AxiSanté 5 et HelloDoc) pour les médecins de ville, Pharmagest (LGPI), Cegedim (SmartRX) et Everys (WinPharma) ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

La communication des pharmacies européennes sur le sol français vous fait-elle peur ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !