L’ÂME D’UNE PLACE DU VILLAGE - Pharmacien Manager n° 206 du 01/02/2021 - Revues - Le Moniteur des pharmacies.fr
 
Pharmacien Manager n° 206 du 01/02/2021
 

REPORTAGE

Auteur(s) : Fabienne Colin

Dans ses nouveaux locaux, Frédéric Legendre, titulaire de la Pharmacie de la République à Honfleur (Calvados), a voulu réinventer l’ambiance d’une place du village. L’officine est aussi un laboratoire d’essais où ce président de groupement régional teste des services et des produits.

Depuis le transfert, on respire ! Les produits sont mieux exposés, l’environnement plus joli… Du coup, on s’y sent mieux ! » Cette impression recueillie à chaud auprès de la préparatrice, Sonia, qui travaille à la Pharmacie de la République d’Honfleur depuis quatorze ans, en dit long sur les changements apportés par le déménagement fin septembre. Cette croix verte qui disposait jusqu’alors de seulement 90 m2 de surface de vente, pour un C.A de 4,7 M€, a pris place dans un nouvel espace commercial trois fois plus grand, situé à 300 mètres de là, plus loin du centre-ville.

L’ART D’ACCUEILLIR.

Amoureux de sa commune, dont le port a inspiré tant de peintres, Frédéric Legendre, le titulaire, a imaginé sa nouvelle officine comme une sorte de “place du village”. Telle l’agora, son emplacement est pratique. Située le long d’une rue principale, elle est accessible et bordée de places de parking. Surtout, elle est installée dans le prolongement du pôle de santé, qui a ouvert en même temps. Dès l’entrée, le client/ patient est salué par le personnel de l’officine. C’est l’une des missions des deux esthéticiennes, Sabrina, également préparatrice, et Jennifer, qui se positionnent respectivement à la caisse rapide, située près de la porte, ou au sein de l’espace beauté. Toutes deux sont revêtues de vêtements sombres, - qui rappellent le look adopté par les vendeuses/conseillères de l’enseigne Sephora -, en total contraste avec le reste de l’équipe qui porte une blouse blanche. A tous les coups, ou presque, une conversation s’engage avec le chaland. Et comme pour entretenir cette bonne première impression, les caisses sont invisibles de l’entrée, cachées derrière des linéaires, tout au fond de l’officine.

CULTIVER LE GOÛT DE NOS RÉGIONS.

Au fur et à mesure que le client avance, il déambule au milieu de gondoles de 1,4 mètre de hdiv, positionnées de manière à être très espacées et dans tous les sens, à l’encontre des allées parfaitement alignées de la grande distribution. Au final, le résultat est plutôt inhabituel ! On a plus l’impression de se retrouver chez un ami, que dans un commerce. Seul là, le plafond n’est pas ponctué de spots ronds, mais décoré de poutres en bois. Dessous est placée une grande étagère, qui met à l’honneur, ce jour-là, les bidons de la marque Le Savon Honfleurais, au liquide vert pomme. Au fond, une table en bois, entourée de chaises hautes, et éclairée d’une lumière tamisée par deux abat-jours en rotin, crée un espace de détente qui rappelle le style bistrot/bar. Il a été conçu pour des animations, mais le titulaire, qui souhaite insuffler une atmosphère chaleureuse, s’adapte pour l’heure aux gestes barrières.

AUTHENTICITÉ ET CHALEUR.

Toujours dans le but de cultiver cet esprit de partage et d’échange, une bibliothèque de cadeaux, érigée par l’architecte des lieux, le cabinet normand A&Co’, se compose de cubes en bois brut ou vert acidulé, sur fond noir. A cette installation monumentale, qui s’étend le long d’un mur latéral, s’ajoutent deux linéaires plus classiques, également prévus pour les cadeaux. Quant au rayon “Naturel & bio”, il se distingue par trois fontaines en métal, d’une contenance de 10 litres chacune, avec des gels douches et produits d’hygiène à la marque Mas du Roseau. De l’autre côté, un banc en simili cuir, couleur vert pomme, invite la clientèle à s’asseoir. On peut même y recharger son portable sur l’une des deux prises électriques mises à disposition. Assis-là, on se trouve face à une cabane, en forme de demi-pomme (Calvados oblige !), équipée d’un écran destiné aux enfants. Après toutes ces mises en scène originales, le client arrive sur une allée bordée de bacs soldeurs qui conduit à une dizaine de caisses.

UN LIEU DE TESTS.

Au-delà de concevoir une pharmacie à son image, conviviale, Frédéric Legendre a imaginé un lieu où mener des expérimentations pour le groupement régional qu’il préside, Normandie Pharma (42 adhérents). « Il s’agit d’un concept-store, qui sert de laboratoire d’essais, avec des services potentiellement à dupliquer », explique-t-il. Outre le meuble à cadeaux, la table d’animation, etc, la Pharmacie de la République s’est dotée d’une cabine de soins esthétiques, située à côté du corner d’orthopédie, près de l’entrée. Si l’officine a référencé peu de nouvelles marques lors de son transfert (la priorité a été de donner de la visibilité à celles qui avaient du mal à être implantées en rayon dans l’ancienne surface de vente de 90 m2, faute de place), Frédéric Legendre a travaillé en collaboration avec la société Conseils et Associés de Thouaré-sur-Loire (44), pour affirmer deux nouveaux choix stratégiques. D’une part, l’offre cosmétique est montée en gamme avec l’arrivée de Clarins, très visible avec son espace lumineux, Caudalie, Filorga et Furterer. Et d’autre part, elle a développé une offre naturelle et bio. Au menu : La Rosée, Sanoflore, Marilou et, surtout, le Mas du Roseau, avec des produits en vrac. « Nous avons voté pour choisir ces marques », insiste la préparatrice, Sonia, qui apprécie les habitudes démocratiques de la maison. Ici, on s’est aussi prononcé pour baptiser le nouveau robot BD Rowa. A sa manière, comme les autres, “Alfred”, puisque c’est le petit nom de la machine, a contribué à la croissance de 12,5 % affichée dès le premier mois d’activité ! Quant à la marge, en octobre, elle avait déjà grimpé de près de 3,8 points par rapport au dernier exercice fiscal.

ÉQUIPE

1 titulaire

4 adjoints

6 préparatrices

1 préparatrice esthéticienne

1 esthéticienne,

1 BP préparatrice

2 magasiniers

1 secrétaire

1 femme de ménage

INTERVENANTS EXTÉRIEURS

1 pharmacien naturopathe 1 fois/mois

DATE DU TRANSFERT

7/09/2020

SURFACE TOTALE

650 m2 (vs 350 m2)

SURFACE DE VENTE

330 m2 (vs 90 m2)

COÛT DU TRANSFERT

2,05 M€ (dont 1,2 M€ pour les murs, 700 K€ pour l’aménagement, 150 K€ pour le robot)

C.A au 30/09/20

4,48 M€ (+ 3 %)

RÉPARTITION DU C.A PAR TAUX DE TVA

67,8 % de TVA à 2,1 %

15,9 % de TVA à 20 %

11,6 % de TVA à 5,5 %

4,7 % de TVA à 10 %

TAUX DE MARGE COMMERCIALE

36,54 %

PANIER MOYEN

33,60 € 42,80 € d’ordonnances, 20,09 € hors ordonnances

OLIVIER TOMA

FONDATEUR DE PRIMUM NON NOCERE

Transférée cette année, la Pharmacie de la République à Honfleur, s’engage tout juste sur la voie de la RSE.

Quel est votre constat général en matière de RSE ?

Dans son officine tout juste transférée dans Honfleur, le titulaire Frédéric Legendre a déjà engagé une démarche de collecte sélective des matières résiduelles, d’enquêtes de satisfaction auprès de la clientèle et une dynamique “zéro déchet” auprès de quelques fournisseurs, comme Mas du Roseau et avec la distribution de sacs réutilisables sans plastique.

Quelle serait votre recommandation ?

Concernant la collecte des médicaments périmés, il semble important (comme pour tous les autres déchets) de tenir à jour le registre, obligatoire, mentionnant la traçabilité exhaustive prouvant la destruction. Or à ce jour, Cyclamed ne fournit aucun justificatif… ! Tout détenteur d’un déchet doit assurer sa destruction ou fournir la preuve de celle-ci. En termes de transition énergétique, la pharmacie bénéficie de LED, nous vous engageons à tenir à jour votre ratio kWh/m2/an pour en suivre l’évolution.

La méthodologie : L’observatoire exclusif de Développement durable Primum Non Nocere - Pharmacien Manager - analyse la maturité et l’engagement RSE des officines. Pour la Pharmacie de la République à Honfleur, les données ont été évaluées via un questionnaire THQSE® réalisé avec le titulaire Frédéric Legendre.

NOTE GLOBALE

54,4 %

Vous sentez-vous régulièrement en insécurité dans vos officines ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !