Pharmacien Manager n° 200 du 01/09/2020
 

RETAIL

QUOI DE NEUF ?

P. C.-C.


Peu de marchés ont été épargnés par la crise pendant le confinement. En mars 2020, les dépenses de consommation des ménages en biens ont chuté de 17,9 % en volume, selon l’Insee. C’est la plus forte baisse jamais enregistrée sur un mois depuis 1980. Les univers connexes à la pharmacie ne sont pas en reste. Tout d’abord, les médicaments : - 39 % pour les antihypertenseurs, - 48,5 % pour les antidiabétiques et - 49 % pour les statines, selon le groupement d’intérêt scientifique Epi-Phare. Les cosmétiques, qui pèsent en temps normal, un peu plus de 5 % du C.A réalisé par les officines (1,9 Md€ TTC en 2019, selon le GIE GERS), ont vu leurs ventes chuter de 14 %, avec une baisse particulièrement marquée pour les cosmétiques hommes (entre - 20 et - 40 % selon les semaines), les soins anti-âge, les contours de l’œil et ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK