Pharmacien Manager n° 197 du 01/04/2020
 

RETAIL

QUOI DE NEUF ?

P. C.-C.


Alors que de nombreuses marques envisagent de remettre à plus tard leurs investissements publicitaires, pour réaliser des économies, l’institut d’études, Kantar, a estimé qu’une absence de six mois en télévision entraînerait une réduction de 39 % de la notoriété totale de la marque, retardant ainsi la reprise dans un monde post-pandémique. Pour ceux qui continuent à faire de la publicité, une nette majorité de consommateurs attend de la publicité qu’elle apporte une contribution positive à la société : « parlez de la façon dont la marque est utile dans la nouvelle vie quotidienne » (77 %), « informez sur vos efforts pour faire face à la situation » (75 %), et « offrez un ton rassurant » (70 %). Les pièges à éviter ? Exploiter la situation du coronavirus afin de promouvoir sa marque (75 % des sondés) et employer un ton humoristique ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Avez vous encore en stock des masques de la dotation d’Etat ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK