Pharmacien Manager n° 194 du 01/01/2020
 

RETRAITE

PRATIQUES GESTION

F.P.


Les simulations présentées par le haut-commissariat à la réforme des retraites (HCRR) aux syndicats pharmaceutiques montrent que le régime universel (RU) par points tire vers le haut les pensions versées aux futurs retraités. La principale raison est que la CSG versée par les pharmaciens sera intégrée à l’assiette des cotisations donnant droit à la retraite à partir du 1er janvier 2022. Ainsi, un confrère dont la rémunération annuelle est de 80 000 €, pour une carrière entre 2025 et 2055, toucherait en retraite, 2 198 € par mois, contre 1 567 € actuellement. Toujours selon les simulations du HCRR, les taux de cotisations baisseront sous RU, en raison de l’exonération de cotisation sur l’impôt de la CSG. Par ailleurs, le gouvernement a assuré la profession qu’il n’y aurait pas de « hold-up » sur les réserves constituées par la ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Des personnes refusent-elles de se faire tester quand vous leur annoncez qu'elles doivent régler le test antigénique Covid-19 ?


Décryptage

NOS FORMATIONS

1Healthformation propose un catalogue de formations en e-learning sur une quinzaine de thématiques liées à la pratique officinale. Certains modules permettent de valider l'obligation de DPC.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK