Pharmacien Manager n° 194 du 01/01/2020
 

TENDANCES

Carole De Landtsheer

L’apparition des échoppes de barbiers a débouché sur une nouvelle esthétique masculine et sur une offre spécialiste de produits d’entretien de la barbe. Les hommes en redemandent !


Ils arborent des barbes impeccables et des looks vestimentaires branchés. Cette population de “hipsters” vient démentir l’idée selon laquelle les hommes prendraient moins soin d’eux que les femmes. Ils se voient dédiés des lieux pour tailler et entretenir leurs poils : “les barber’s shops”, des boutiques à l’ancienne qui poussent dans l’hexagone, au nombre d’environ 20 000. Une mode soutenue par de nouvelles marques qui ont créé de toutes pièces le marché du “grooming”, ou “toilettage” en anglais. Commercialisée dans les échoppes de barbiers, en ligne et dans les circuits sélectifs, cette catégorie de produits a gagné les grandes et moyennes surfaces et fait un carton. Au sein de ce circuit, le segment des soins d’entretien de la barbe (masques, huiles, shampooings, gels nettoyants, ciseaux…) a triplé, en un an, avec un ...

ARTICLE RÉSERVÉ AUX ABONNÉS

Pour bénéficier de l'accès aux articles de la revue, vous devez être abonné.

Déjà abonné ? Identifiez-vous


Mot de passe oublié ?
Se créer un compte

Pas encore abonné ?




Abonnez-vous à Pharmacien manager, la revue pour décider, entreprendre et vendre.


Abonnez-vous

Demande d’informations, masques, conseils… La psychose sur le coronavirus prend-elle de l'ampleur chez vos patients ?


Solutions

MON ESPACE FORMATION

L’abonnement au Moniteur des pharmacies inclut désormais l’accès à tous les modules de formation en ligne, dont les modules agréés DPC, sans frais supplémentaires.

Les médicaments à délivrance particulière

Pour délivrer en toute sécurité

Le Pack

Moniteur Expert

Vous avez des questions ?
Des experts vous répondent !



En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK